Bye bye 2023

7 Jan 2024 | Atena, Vie d'Auteure

Temps de lecture : 7 minutes

Plusieurs exposent un bilan de leur année, en toute transparence, ou en mettant les points forts en avant. De mon côté, je procède à une sorte de bilan-confession puisque l’année fût en majeure partie, accablante.

Je te raconte…

2023 fût une année remplie de stress dans ma vie personnelle, plus précisément sur le domaine financier.

Bon, qui n’a pas de souci sur ce plan ? Personne, je crois. Mais, disons que me retrouver sur le chômage plus de la moitié de l’année n’est pas chose courante pour moi. J’ai travaillé à temps plein pendant près de 19 ans. Un budget planifié en conséquence de mon salaire prend toute une débarque quand cette somme diminue drastiquement.

Heureusement, ma confiance en moi est indemne – je me suis retrouvé au chômage en raison d’un manque de travail et non par rapport à mes performances.

Si je soulève ce point personnel en premier, c’est parce qu’il affecte directement et indirectement tous les autres pépins de 2023 qui tournent autour d’Invincible.

Commençons par le commencement…

Invincible – Lancement raté

Zéro confiance

Ma situation financière créé un stress plutôt distrayant, alors que je devais me concentrer sur l’écriture et la révision de mon tome 2, Invincible. J’ai manqué de confiance en ma plume. Pas en l’histoire et ses intrigues, car je les avais bien travaillés avant la Chute (appelons ça comme ça lol). C’est dans mon écriture que j’ai manqué de confiance. Je relisais quelques passages d’Anna, et je ne la trouvais pas aussi bien. J’avais l’impression qu’il ne correspondait pas au premier, qui n’allait pas chercher le même style. Bref, j’ai eu beaucoup de mal (et encore aujourd’hui) à trouver satisfaction en mon récit…

Tic tac, MF

J’ai pris du retard, ce qui n’a pas aidé mon stress. J’ai envoyé le roman en bêta-lecture bien plus tard que je le prévoyais initialement (je travaillais à temps plein quand j’ai planifié tout ça!). Bref, mes bêta-lecteurs/lectrices ont été fantastiques et j’ai eu leurs retours rapidement. (Et même pendant, pour certains. Merci encore ! <3)

Campagne Ulule : échec

Tout d’abord, je tiens à remercier et souligner ma gratitude envers tous ceux qui y ont cru et qui m’ont apporté leur généreux soutien <3. C’est grâce à vous que j’ai su accepter l’échec sans trop de mal. Je ne sais clairement pas mener ça lol, mais comme je m’en doutais d’avance (principalement à cause des tarifs d’expédition, considérant que la majeure partie de mon public se situe en France), bref, le mal n’est pas énorme, et même que je me soulage de ne pas avoir eu à m’encombrer de cette tâche alors que je devais investir tout mon temps dans la correction de mon roman pour le livrer dans les temps.

Et, en toute transparence, cette campagne ne m’aurait pas apporté un rond! Même que j’aurais probablement dû investir de ma poche pour couvrir tous les frais. Peut-être que j’ai mis les tarifs trop bas? Moi qui les trouvais déjà dispendieux…

Ma conclusion sur cette campagne : un mal pour un bien.

Une erreur parmi tant d’autres

J’ai essayé une méthode qui ne me convient pas. Voilà une autre des erreurs que j’ai faite. J’ai fixé une date de sortie dans le but de me motiver à écrire. Pour quelqu’un qui n’aime pas la pression, c’était vraiment idiot. J’assume lol Mais, comme je suis aussi quelqu’un qui aime relever des défis, je ne le regrette pas trop.

J’ai dû en frustrer plus d’un.e par maladresse…

J’avais d’abord annoncé la sortie le 2 septembre. À ce moment-là, j’avais espoir d’en réjouir une majorité qui m’avaient posé la question, mais j’ai surtout eu droit à des déceptions… c’était loin.

Oups.

Trop d’avance ? (Oui, je confirme). Mais à ce moment, je n’avais pas la même optique, je me disais que de connaître la date suffirait, mais, apparemment, ça n’a pas fait l’effet escompté à l’unanimité.

Puis, j’ai osé repousser la date au 30 septembre.

Misère !

Quel manque d’organisation! Oui, en effet, j’ai passé une majeure partie de l’année à stresser entre mon travail, mes finances et écrire ce roman, alors j’ai très peu accordé de temps à l’organisation de la sortie. J’assume pleinement m’être plantée sur plusieurs points. Je suis peut-être perfectionniste, mais pas parfaite.

Après la sortie, j’ai eu besoin d’un break de ce roman. J’ai tellement tout donné dans les derniers mois pour le terminer à temps que j’en étais écœurée. C’est dur de promouvoir quelque chose dont tu doutes toi-même de la qualité du produit. Mais, j’en pouvais plus parce que j’étais trop submergée par mon univers. J’ai donc pris le recul dont j’avais besoin en mettant de côté mes projets d’auteure le temps de monter ma petite entreprise, histoire de me créer un emploi.

Avec une fin comme celle du tome 1, je peux comprendre l’impatience des lecteurs.

Honnêtement, quand j’ai publié Anna, je n’avais que quelques notes pour le tome 2, comme la liste des personnages et leurs pouvoir, la fin avec la hache et madame Parker (si tu l’as lu, tu comprends ;)), et c’est à peu près tout.

Throwback – Anna

À la publication, je me disais que si je faisais une vingtaine de ventes dans l’année ce serait chouette! … je crois que j’ai sous-estimé quelque chose, quelque part…

Bref, tout ça pour dire que je n’avais aucune idée que je me ferais dans cesse poser la question «il sort quand le tome 2». Bon, je ne suis pas conne, je me doute bien que ça arriverait, mais pas aussi souvent, ni à travers autant de beaux retours.

Alors, déjà, une pression pour écrire la suite s’est vite imposée.

Oser essayer

Au bout d’un an à tourner les idées et les possibilités sans jamais trouver satisfaction, j’ai fait comme je fais pour résoudre mes blocages: j’ai changé de méthode. Je me suis donc imposé un deadline en annonçant publiquement une date de sortie. Ne pouvant plus reculer, pas le choix de me magner le cul! Ça a marché, mais je n’ai pas aimé l’expérience. Et un petit mois ou deux de plus n’auraient pas fait de tort.

Un autre événement merdique s’est produit 2 jours avant la sortie. Ma tablette électronique a bogué, celle dont je me sers pour tout mon contenu, avec toutes mes images, vidéos et inspirations… J’ai pratiquement tout perdu mes fichiers, tous mes médias, mes montages, tout ce que j’avais préparé pour la sortie… tout. Encore aujourd’hui, je frustre chaque fois que je viens pour créer un post, car je dois refaire ma banque d’image. J’ai réussi à refaire mon booktrailer (dans une version un peu différente que celle prévue).

Positif de 2023

Ma vie personnelle va bien. Mon fils me rend fière et le bonheur règne dans la maison. Ça aide à gérer le stress et oublier temporairement les soucis financiers.

J’ai aussi eu de beaux retours sur Invincible. Bien que j’aie manqué de cœur à le mettre en avant dernièrement, les retours me réchauffent le cœur et contribuent à rehausser ma confiance en ma duologie, mais particulièrement en cette conclusion.

En avant vers 2024 !

2024 sera pour moi une année de renouveau. Pas dans le sens de New Year, New Me, mais plutôt par rapport à mon entreprise que j’ai lancée officiellement en novembre dernier : ma boutique en ligne.

J’ai suivi plusieurs formations pour m’initier dans la confection de produits d’aromathérapie (chandelles, produits pour le corps, etc.) et aussi des items fabriqués à partir de résine et j’ai bien hâte de présenter mes premières collections. Mais bon, chaque chose en son temps, comme on dit!

Si tu te le demande, non, je ne délaisse pas l’écriture, loin de là! Même que cette boutique est une vitrine additionnelle pour mes romans, et je souhaite éventuellement y proposer des livres d’autres auteur.es auto-édités ou de petites maisons d’édition comme la mienne. Bref, je parlerai de tout cela via la communication de la boutique. Ici, on se concentre sur mes projets d’auteure.

Mes projets d’écriture

Je n’ai pas encore fixé de date, parce que je ne souhaite pas reproduire mes erreurs, mais j’espère bien pouvoir publier mon prochain roman en 2024 – rien n’est certain!

Pourquoi ?

Parce que je projette sortir une trilogie et que je souhaite avant tout avoir écrit une majeure partie de la suite avant de publier le premier tome. Le tout dans l’objectif de m’éviter un peu (je dis bien, un peu) de pression entre les sorties.

Et, j’ai également une Romance Contemporaine en développement. Je jongle présentement entre les deux, à savoir dans quel univers j’ai envie de me plonger. Sans oublier un autre projet secret sur lequel je travaille à l’occasion, pour m’amuser avec des genres dans lesquels je suis moins à l’aise, et qui ne verra peut-être pas le jour sous ce nom de plume. Là, tu va me trouver bitch, car je ne t’en dis pas plus! 😛

Organisation

Ceci est probablement mon plus gros challenge de l’année.

Je suis du genre à publier au feeling sur mes réseaux, à prendre un paquet de notes sur des choses que je souhaite concrétiser sur mes sites et pour développer mes projets, mais qui finissent oubliées sous un tas d’autres notes qui se ressemblent.

J’ai de mauvaises habitudes face à mes engagements personnels. J’ai l’habitude de prioriser mon emploi (que je n’ai plus!), et ensuite mon fils, mon chum et les autres, avant d’en arriver à ma liste personnelle. Et quand j’y arrive, je manque d’énergie, de temps et donc, de volonté. Ce qui fait que je remets à plus tard, toujours plus tard et après, il est trop tard.

Depuis que je suis ma propre patronne, (je préfère dire ça que chômeuse…), je suis un peu déboussolée. J’ai beau me faire un planning, je le respecte à moitié parce que je dérive souvent vers d’autres tâches…

Bref, je démarre l’année en suivant les précieux conseils de mes formations et en ayant préparé un planning éditorial qui devrait m’aider à être un peu plus assidue dans mes communications, et tout le reste!

Newsletter

Communication de nos jours rime avec Email. Il y a un moment déjà que j’ai installé un module sur mon site pour s’inscrire à ma newsletter, mais je n’en ai jamais vraiment parlé, ce qui fait que je n’ai pas une énorme liste. Et c’est tant mieux! Lol je serai plus à l’aise pour débuter avec ces outils que j’apprends encore à utiliser. Abonne-toi ici si ça pique ta curiosité 😉

Never Too Late

Il n’est jamais trop tard pour se lancer, sauf si on désire qu’il soit trop tard.

J’approche la quarantaine et je tente de réaliser un rêve que j’avais au début de ma vie d’adulte. Rien n’arrive pour rien dans la vie et je prends cette « opportunité » comme un signe pour me lancer, maintenant que j’ai acquis une expérience générale qu’il me manquait à l’époque.

 

Pour conclure

Merci à toi qui m’a lu jusqu’ici!

2023 aura été une année particulièrement stressante sur plusieurs facettes. Je reprends les choses en main pour 2024 avec l’objectif d’adapter ma routine à cette nouvelle vie d’auteure-entrepreneure.

J’espère que ce bilan-confession ne t’a pas trop découragé.e. Il se termine sur une note positive car 2024 est un nombre pair et donc, positif ! (Les nombres impairs sont souvent des années de merde pour moi. lol)

Si tu as envie de suivre mes aventures d’auteure, c’est par ici !

Toi aussi tu écris ? Ma Boîte à Outils pour Écrivains pourrait t’intéresser! Découvre-la ici.

Et je t’invite bien sûr à visiter ma boutique en ligne Atena’s Universe, où tu pourras trouver mes livres, des articles en tout genre et bientôt, les produits que j’aurai fabriqués.

 

À bientôt !

 Atena 

Tanner's Cure par Atena Stories

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × three =

Créatrice de Rêves et d'Aventures

Atena Stories

Atena Stories

Créatrice

Atena Stories est une auteure indépendante québécoise.

En plus d’écrire des œuvres de fictions, elle a également créer cette banque d’aide-mémoires, la Boîte à Outils pour Écrivains.

Les Limites du Corps Humain

Ce n'est pas parce que nous sommes des humains que nous savons tout de notre corps, au contraire. En tant qu'écrivain, connaître le seuil de...

2024 – Année de Changements et Réorientation

Alors que 2023 s'est terminée sur de grandes réflexions quant à mon avenir professionnel, 2024 débute avec de grands changements, notamment sur les...

«Show, Don’t Tell» ça veut dire quoi ?

Pour comprendre et interpréter correctement la notion et expression "Show, Don't Tell", commençons par en faire sa traduction. Show, Don't Tell =...

Mots pour Décrire la Douleur

Tout comme les émotions, la douleur peut parfois être difficile à décrire. Lorsque nous sommes confrontés à une sensation qui nous est inconnue, par...

Quand changer de Paragraphe?

Pour ceux qui se demandent si le découpage des paragraphes a une réelle importance dans un récit. Eh bien selon moi, oui, sans aucun doute ! Mais...